Aller au contenu principal Aller au menu Aller à la recherche

Co-design optique

Le « co-design » consiste à optimiser un système optique sachant que les images qu’il produit seront traitées numériquement. Nous appliquons cette démarche à des optiques de complexité variable. Nous optimisons des masques de phase pour l’augmentation de profondeur champ en télédétection et en microscopie de la molécule unique. Nous concevons également des optiques complexes contenant de nombreux dioptres, dotés de champs et des ouvertures importants, et pour lesquels on doit utiliser des logiciels professionnels de conception optique.

Principe

Dans les systèmes d’imagerie traditionnels, l’optique et les traitements numériques sont optimisés séparément. Le principe de la « con-conception » est de les optimiser de manière conjointe afin de maximiser les performances du système global.

Masques de phase pour l’extension de profondeur de champ

La profondeur de champ d’un système optique peut être améliorée de manière significative en utilisant un masque de phase et un algorithme de déconvolution numériques dont les paramètres sont « co-optimisés ».

Masques de phase en imagerie pour la biologie

Les microscopes PALM permettent de réaliser des images de résolution dix fois supérieure à la limite de diffraction (20 nm au lieu de 200 nm). Leur profondeur de champ est très limitée et nous l’améliorons de manière significative en utilisant des masques de phases optimaux.

Co-conception d’optiques complexes

L’objectif est d’améliorer ou de simplifier des optiques complexes contenant plusieurs lentilles en prenant en compte le fait que les images sont traitées numériquement. Cela nécessite l’introduction de contraintes de « co-conception » dans les logiciels professionnels de conception optique.

Site réalisé par Intuitiv Interactive