Accueil > Groupes de recherche > Optique XUV > Recrutement > Phd - Master - Postdoc

Phd - Master - Postdoc

Phd - Master - Postdoc

Si vous êtes intéressés par rejoindre notre groupe dans le cadre d'une thèse, contactez-nous et nous étudierons les solutions de financement possible.

If you are interrested to join our research group in any of our research topics, you may contact us and we will study the chances of funding.

------------------------------------------------------------------------

OFFRE 2015

THESE : Optiques pour la physique attoseconde

La génération d’impulsions ultra-brèves à l’échelle du temps attoseconde (10-18 seconde) ouvre le vaste champ d'exploration des phénomènes à dynamique ultrarapide. Ces phénomènes sont au cœur de la chimie du vivant, mais également en physique des matériaux pour le contrôle du mouvement électronique dans les atomes. Obtenir de telles impulsions nécessite aujourd’hui de pouvoir mettre en phase un spectre large dans le domaine extrême ultraviolet (de 5 à 50 nm). Les sources utilisées sont des sources à génération d’harmoniques d’ordres élevées développées autour de grosses installations laser femtoseconde proche infrarouge (LOA à Palaiseau, CEA Saclay…). Dans le domaine spectral extrême ultraviolet (EUV) la seule possibilité de disposer de composants optiques efficaces repose sur l’utilisation de miroirs, soit sous incidence rasante, soit interférentiels à base de multicouches minces. Les revêtements multicouches s’avèrent en outre très efficaces pour modeler la phase des faisceaux mais ils ne constituent probablement pas la seule solution.

La thèse consistera à modéliser, optimiser et réaliser des composants optiques multicouches (miroir simple, réseau, …) pour la compression d’impulsions attosecondes limitées par Fourier, en mettant l’accent sur des durées inférieures à 50 attosecondes. Les structures multicouches seront obtenues sur la machine de dépôt par pulvérisation magnétron de l’Institut d’Optique et les moyens des centrales de technologies environnantes. La caractérisation se fera par des campagnes de mesures sur synchrotron (Soleil à Saclay ou Elettra à Trieste en Italie). Le test final du composant s’effectuera sur une ligne de lumière attoseconde (CEA- Saclay). L’étudiant sera aussi amener à étudier les effets spatio-temporels de tels composants optiques sur ces impulsions attosecondes. Leurs mesures constituent aussi un véritable challenge.

Ce travail s'inscrit dans le cadre du projet "Equipements d'Excellence" "Plateforme pour la dynamique attoseconde - ATTOLAB" qui a reçu un financement pour la période 2012-2020 et du projet "Initiative d'Excellence "Optimizing Optical pulses for XUV ultrafast science - OPT2X" sélectionné par l'Université Paris-Saclay.

financement : concours EDOM en savoir plus

contact : franck.delmotte@institutoptique.fr / sebastien.derossi@institutoptique.fr

Actualités

  • IDEX Paris Saclay

    Le groupe est impliqué dans le projet LIDEX OPTO2X

  • EQUIPEX

    Le groupe est impliqué dans les EquipEx ATTOLAB et MORPHOSCOPE2

  • ESPACE

    Première vue intégrale du Soleil grâce aux satellites STEREO.